L'historique

L'institut Al-Andalous à travers le temps

Vous êtes ici

Le projet a officiellement débuté en mars 1997 avec pour objectif de transmettre une éducation arabo-musulmane à tout public. L’association a été officiellement enregistrée en mai 1999 avec la parution au Journal Officiel date du 29 mai 1999 - n°1085.

A l’origine l’Institut remonte au retour en 1997 à Strasbourg de l’actuel recteur, Messaoud Boumaza, diplômé en droit et jurisprudence islamique à l’Institut Européen des Sciences Humaines (IESH) de Château-Chinon. Axant son travail autour de l’éducation de la jeunesse et notamment de la communauté musulmane, Messaoud Boumaza s’est investi grâce à la fondation de l’Institut Al-Andalous autour de cette thématique.

Messaoud Boumaza, accompagné de son épouse, Noria Addou responsable de l’enseignement à l’Institut, a commencé à œuvrer à la Mosquée de la Gare. C’est à partir de ce moment, que la priorité était donnée à la formation des jeunes. C’est la raison pour laquelle, il menait les prêches du vendredi en français, se démarquant ainsi des autres discours qui étaient exclusivement en langue arabe.

A eux deux, ils ont entamé la formation d’un groupe d’adolescents, à travers des cercles spirituels et différentes activités extérieures dès 1998. Ils ont ainsi pu leurs permettre de participer à des congrès annuels en France et à l’étranger, mais également à des conférences et des colloques, comme ceux du professeur Tariq Ramadan. Fort de ces expériences, ils ont pu organiser à leur tour des rencontres à Strasbourg avec l’association Jeunes Musulmans de Strasbourg (JMS).

Les activités ne cessant de se développer, l’équipe qui s’est composée a décidé de louer des locaux auprès des responsables de la Mosquée Ayoub Sultan, appartenant à la communauté turque. Ont alors pu être organisés des cours d’arabe pour les adultes qui avaient débuté à la Mosquée de la Gare, ainsi que des cours de soutien scolaire allant du collège à la terminale. Des stages intensifs de tajwid du Coran et des activités alliant loisir et apprentissage pour les enfants, proposés au fur et à mesure tout au long de l’année.

En janvier 2004, l’association JMS obtient des locaux de  près de 400m² sur l’avenue Mendès France à Schiltigheim. Malgré la grandeur des locaux, les activités se développant, l’espace était devenu insuffisant. En parallèle, l’association JMS est devenue l’Institut de Loisir et d’Enseignement.

Enfin, nous sommes passés de l’Institut de Loisir et d'Enseignement à l’Institut Al-Andalous. Cette dénomination nous renvoie à l'Andalousie, le reflet de l'intégration de l'Islam dans un paysage européen qui a accueilli une partie de la civilisation arabo-musulmane en Andalousie, région sud de l’Espagne.

Cette intégration va marquer un échange capital à la fois scientifique et théologique entretenu par l'Andalousie et le reste de l'Europe. A travers ce nom c'est donc tout un symbole d'enseignement et d'éducation en faveur du dialogue entre les civilisations qui a été choisi. Malgré que cette période fut rythmée par des conflits et des guerres, nous avons la volonté en retenir l'empreinte civilisationnelle et culturelle, pour nous employer à la revivifier aujourd'hui à travers l'ouverture et le  dialogue.

 

 

A propos

L’Institut Al-Andalous est un centre éducatif qui a pour but de donner un enseignement éclairé de l'Islam en France et permettre à ses élèves francophones d'apprendre efficacement la langue arabe littéraire, le Coran et de transmettre la culture arabo-musulmane. L'Institut Al-Andalous prône une ouverture sur la société et encourage le dialogue religieux et le rapport aux autres de façon générale.

Coordonnées

L’institut a besoin de vous

L'Institut Al-Andalous a plus que jamais besoin de vous et de vos dons pour le grand chantier de remise aux normes.

Newletters

Assurez-vous de ne pas manquer les dernières nouvelles de l'institut, rester à l'écoute !